Le Due Torri

Les deux tours

Les tours de San Gimignano et le centre historique

L'histoire de San Gimignano a des origines lointaines qui plongent dans la culture des anciens Romains. En 63 av. J.-C., Muzio et Silvio, deux jeunes frères patriciens romains complices du complot contre Catilina, trouvèrent refuge à Valdelsa et construisirent deux châteaux : Mucchio et Silvia. San Gimignano tire son nom de l'évêque de Modène qui vécut au Ve siècle de notre ère et devint plus tard un saint. Pendant les invasions des barbares dirigées par Attila, il apparut sur les remparts de la ville, la sauvant ainsi.

À San Gimignano, on peut trouver de nombreux artefacts préhistoriques, mais surtout de nombreuses traces des Étrusques. Ils ont laissé des œuvres telles que la zone sacrée de Pugiano, des vestiges d'anciens villages et des tombes découvertes à l'intérieur du centre historique actuel. Il existe également de nombreuses traces de la domination romaine, comme la Villa di Chiusi, située près du ruisseau Fosci.

San Gimignano a commencé à se développer à la fin du Moyen Âge, devenant l'un des principaux points d'arrêt pour ceux qui empruntaient la Francigena, une route établie par les Lombards, qui, au Moyen Âge, est devenue le passage obligé pour les pèlerins venant de France se rendant à Rome. En 1199, la ville devint une commune libre et fut ensuite impliquée dans des conflits entre les Guelfes, partisans du pape, et les Gibelins, partisans de l'empereur. La ville conserva son autonomie jusqu'en 1354, date à laquelle elle passa sous l'hégémonie de la République florentine. Après avoir connu une période de peste et de pauvreté, elle fit partie du Grand-Duché des Médicis au XVIIe siècle.

Centre historique de San Gimignano : des tours aux palais médiévaux San Gimignano est située sur une colline, à 334 mètres d'altitude, entourée de 13 tours. On dit qu'au XIVe siècle, il y avait 72 tours, une pour chaque famille aisée de la ville. En construisant une tour, les familles montraient leur puissance économique.

À l'époque médiévale, la tour était un symbole de pouvoir, principalement en raison de la complexité de la construction, qui nécessitait un investissement économique significatif. Seules les familles les plus influentes dans le commerce pouvaient se permettre de construire une tour. Des tours, la ville passa à la construction de maisons plus basses, appelées ensuite palais, et l'utilisation de briques devint courante.

Ces changements ont déterminé les caractéristiques architecturales distinctives de villes telles que Florence, Pise, Lucques et Sienne. San Gimignano, en revanche, n'a pas une véritable et unique identité architecturale, mais plutôt une fusion de styles provenant des villes qui influencent le village. San Gimignano continue de se développer jusqu'au XIVe siècle, lorsque la ville tombe sous la domination de Florence, et les épidémies de peste suivantes déciment la population de 13 000 habitants à seulement 3 000.

La grandeur des palais et des tours laisse alors place à des bâtiments plus fonctionnels, et la ville connaît un développement plutôt modeste et progressif. San Gimignano est aujourd'hui un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

VOTRE SÉJOUR À SAN GIMIGNANO

NOUS SOMMES À VOTRE DISPOSITION POUR ORGANISER VOS VACANCES PARFAITES EN TOSCANE

Choisir de séjourner à San Gimignano, c'est se plonger dans une atmosphère intemporelle, entre rues pavées, splendides bâtiments médiévaux et vues imprenables sur la campagne toscane. Notre personnel est à votre disposition pour rendre votre séjour unique et sur mesure pour vous. Nous nous occuperons de chaque détail : de la réservation de la chambre la mieux adaptée à vos besoins, à l'organisation de visites et d'excursions pour découvrir les merveilles de la Toscane.

Valore non valido
Valore non valido
  • Partner
Web Marketing e Siti Internet per Hotel Omnigraf - Web Marketing e Siti Internet